Qui gère l’ASBL?

photos Ben_25 - Copie (2).jpg

Je m’appelle Benoît Patte. Né à Ath le 17 septembre 1984, je vis à Tournai depuis l’âge de deux ans.

Traducteur de formation, à la fin de l’année 2013, je travaille encore dans la société de sous-titrage qui m’a engagé trois ans plus tôt. Derrière mon écran d’ordinateur, je me sens ultra-connecté aux technologies qui rythment mon quotidien, mais étrangement, je me sens aussi de plus en plus déconnecté de moi-même. Un jour, la vie m’ouvre les yeux. Je décide dès lors de partir en quête de sens dans un incroyable voyage qui m’amène chaque jour à plonger un peu plus dans les profondeurs de mon être.

Grâce à une succession d’étonnantes synchronicités, grâce à la Gestalt, à l’hypnose, à la constellation familiale, à la kinésiologie, à l’analyse de mes propres rêves (mon approche de la psychologie est d’ailleurs très proche de celle de Carl Gustav Jung), mes valeurs, mes mots et mes gestes s’alignent de plus en plus. Ajoutez à cela plusieurs voyages en solitaire, quelques retraites méditatives, la pratique du yoga, la transformation de mon régime alimentaire en un régime végétarien, de nombreuses lectures ainsi que divers stages axés sur l’humain et l’énergie et vous obtiendrez la recette que j’ai utilisée pour me reconnecter à mon guide intérieur.

Guidé par mon intuition et attentif aux moindres signes de l’Univers, je découvre le Reiki (Qu’est-ce que c’est?) puis m’initie à une forme plus spécifique de soins énergétiques auprès de Patrick Vorel et Nicole Schwartz de l’école Anschma Internationl avant de découvrir les ateliers d’expression créative (Qu’est-ce que c’est?), le tout se présentant à moi comme autant d’extraordinaires évidences.

Avec la méditation (Qu’est-ce que c’est?), voici les outils que j’ai voulu rassembler dans une approche unique pour accompagner au mieux et en toute humilité les êtres en quête de leur propre étincelle.

« La vérité est un pays sans chemin que l’on ne peut atteindre par aucune route, quelle qu’elle soit, aucune religion, aucune secte. S’il n’y a que cinq personnes qui veuillent entendre, qui veuillent vivre, dont les visages sont tournés vers l’éternité, ce sera suffisant. Parce que je suis la Vérité, je désire que ceux qui cherchent soient libres et non qu’ils me suivent, non qu’ils fassent de moi une cage qui deviendrait une religion, une secte. Vous êtes habitué à l’autorité ou à l’atmosphère de l’autorité… Mon dessein est de faire des hommes libres, inconditionnellement… Je veux donc délivrer l’homme et qu’il se réjouisse comme un oiseau dans le ciel clair, sans fardeau, indépendant, extatique au milieu de cette liberté. »

Déclaration de Krishnamurti dans « La révolution du réel – Krishnamurti », René Fouéré, éd. Le Courrier du Livre, 1969, Paris.